Le sapin artificiel est une alternative aux sapins de Noël naturels. Ils sont plus écologiques et coûtent moins chers. Ils ont le même aspect que les sapins naturels et peuvent être rangés et utilisés pendant des années. Si on veut en acheter un pour sa décoration de Noël, il y a quelques vérifications à faire pour être sûr de faire le bon choix.

Les aiguilles

Avant d’acheter un sapin artificiel, il faut vérifier ses aiguilles et s’assurer que celles-ci sont bien résistantes. L’astuce, c’est de frotter une branche du sapin avec la main. Les aiguilles d’un bon sapin ne se détachent pas et ne tombent pas facilement. La raison pour laquelle il faut vérifier ce point est que le sapin doit toujours être bouffant pour ne pas perdre son charme au fil du temps.

Les branches

Les rameaux et les branches du sapin artificiel ne doivent pas être trop souples. Les guirlandes et les décorations qui s’y poseront risquent de les plier si le sapin n’est pas assez robuste. Pour reproduire exactement l’apparence d’un sapin naturel, il est aussi essentiel que le sapin artificiel ait des branches en nombre important.

Le pied du sapin

Il faut que le pied du sapin soit bien robuste pour supporter son poids. Cela évitera que l’arbre de Noël ne tient pas debout et risque de tomber ou de s’incliner.

Il est aussi important de choisir un sapin dont la hauteur convient à l’endroit où il va être installé. Un mini sapin de 50 à 100 cm est idéal pour décorer un bureau. On peut aussi le mettre dans le salon ou le séjour, mais il faut le placer sur une table ou un tabouret. Les sapins de Noël artificiels de 100 à 175 cm sont les sapins de taille standard que l’on place habituellement dans le salon. Les modèles dont la hauteur dépasse les 175 cm conviennent aux grandes salles comme les magasins.

Catégories : Uncategorized